« Mauve », de Marie Desplechin. Ce que « Mauve » nous dit du harcèlement

« Mauve », le dernier roman de Marie Desplechin, qui constitue la suite de « Verte » et de « Pome », est une histoire beaucoup plus angoissante que les précédentes, sans doute parce qu’elle s’ancre d’une façon plus résolue dans le genre fantastique. Le surnaturel un peu dérisoire qui traversait en souriant les deux premiers romans devient ici plus menaçant. Les forces du mal surgissent, faisant irruption dans l’univers des personnages sous les formes à la fois réalistes et irrationnelles du harcèlement scolaire et de la stigmatisation sociale...

S'abonner


Pour accéder instantanément à l’ensemble des ressources de l'École des lettres : plus de 6 000 articles et dossiers téléchargeables, des séquences toujours expérimentées en classe, l'actualité pédagogique et culturelle en lien avec les programmes.


Je m'abonne