Recherche avancée

Mémoriser Codes oubliés Vous abonner
Page d’accueil Actualités Nous suivre Lettre d'information S'abonner Contact

Fiche Article
Référence article : 11114
Titre : Français en cinquième
Littérature du Moyen Âge
« Le Roman de Mélusine »
Étude intégrale (séquence)
Auteur de l'article : Jean-Pierre Tusseau
Discipline(s) : Français
Page(s) : 36
Résumé : L’histoire de la fée Mélusine occupe une place particulière par ses origines comme par son contenu. Contrairement aux autres fées médiévales, Morgane et Viviane, Mélusine n’appartient pas au monde arthurien et n’évolue pas dans un décor breton. Si par certains aspects elle se révèle proche de figures de la mythologie antique, elle reste profondément ancrée dans le terroir poitevin et doit sans doute beaucoup à l’héritage des Pictes, peuple gaulois. À l’inverse des autres fées, elle s’intègre pendant de longues années au monde des humains, partageant même la vie de l’homme qu’elle aime, compagnonnage qui leur permet à tous deux de se réaliser. Sans elle, Raymondin aurait été banni ; sans lui, elle n’aurait pu mener l’existence humaine par laquelle elle a accompli l’œuvre qui va permettre à son souvenir de perdurer pendant de nombreuses générations. Son expérience fournit une réflexion intéressante, et toujours actuelle, sur la réussite du couple. C’est d’ailleurs la fonction du conte, comme celle des textes fondateurs, que d’offrir un éclairage particulier sur un aspect de notre condition.

Déroulement de la séquence : douze séances.
Niveau(x) : cinquième (Collège)
Année : 96e année 2004-2005
Revue(s) : L'école des lettres des collèges
Numéro et date revue : n°8 avril 2005
Thème(s) : Amour courtois
Ancien français
Fée - thème de la fée
Monstre - thème du monstre
Moyen Âge - littérature médiévale
Programme(s) : Lecture - Moyen Âge et Renaissance

Retour page de résultats


Veuillez vous connecter ou souscrire un abonnement pour pouvoir télécharger l'article.


Mentions légales Conditions d’utilisation l’école des loisirs l’école des max Chut ! les livres lus Rue de Sèvres