Actualités

  • Aulus de Zoé Cosson : les secrets du village

    Bienvenue à Aulus, où la nuit tombe comme un rideau, où le réel et la fiction s’entremêlent. La romancière y campe son premier roman, dans un hôtel désaffecté qui sert de poste d’observation sur cette station d’Ariège, ses quelques habitants et le monde.

    Par Norbert Czarny

  • Harcèlement :
    un virus qui tisse sa toile

    Alors que de nouvelles mesures sont mises en œuvre pour lutter contre le harcèlement à l’école, retour sur la conférence qui s’est tenue à l’Unesco il y a un an pour tordre le cou à ce qui est devenu un fléau mondial.

    Par Antony Soron, formateur agrégé de lettres, Inspé Paris.

  • « Dis-moi dix mots »,
    un concours pour réenchanter le vocabulaire

    Chaque année, le concours « Dis-moi dix mots » affiche sa nouvelle liste propice à la créativité langagière et artistique des élèves. Comment envisager l’exploitation en classe de la cuvée 2022 ?

    Par Antony Soron, maître de conférences HDR, formateur agrégé de lettres, Inspé Paris.

  • L’odyssée sensorielle

    Dans la logique de ses « manifestes », le Muséum d’histoire naturelle invite à reprendre contact avec la nature en plein Paris en s’immergeant dans un univers d’images, de sons et d’odeurs issus des règnes animal et végétal.

    Par Philippe Leclercq, professeur de lettres et critique

  • Quel nouveau souffle pour l’enseignement des langues anciennes ?

    La défense des langues anciennes dans la culture européenne par le ministère de l’Éducation ne réjouira que les profanes. Les enseignants de latin et grec voient fondre chaque année le nombre de candidats aux concours dans ces disciplines qui semblent bradées.

    Par Pascal Caglar, professeur de lettres

  • Écriture inclusive ou épicène ?
    pparaître simultanément les formes féminines et masculines d’un mot employé au masculin lorsque celui-ci est utilisé dans un sens générique », ferait peser « un risque énorme » sur « la transmission du français ». En outre, elle « modifie le respect des règles d’accord usuelles attendues dans le cadre des programmes d’enseignement ». L’écriture inclusive n’étant pas enseignée, cette circulaire visait surtout à trancher un débat en cours au Sénat : les défenseurs de l’écriture inclusive voulant, notamment, en finir avec un apprentissage du français fondé depuis le XVIIe siècle sur la règle selon laquelle « le masculin l’emporte sur le féminin ». Cette formulation draine, selon eux, outre des accords grammaticaux, un système de pensée.
  • Les Frères Karamazov : les autorités renversées

    Numéros époustouflants entre les personnages pleins de relief dans cette mise en scène du roman de Dostoïevski, par Sylvain Creuzevault. Une belle occasion de faire découvrir le théâtre contemporain et de travailler sur la question de l’adaptation. En tournée en France.

    Par Pascal Caglar, professeur de lettres

  • Les jeunes et le théâtre :
    quel soutien par l’école ?

    Les scènes présentant des pièces du répertoire sont boudées par les 15-19 ans qui leur préfèrent musique et numérique. Les théâtres et les troupes se démènent en programmes à destination des scolaires, mais le ministère de l’Éducation y répond-il ?

    Par Pascal Caglar

  • Ailes de géant, épisode 2 :
    laïcité en partage

    En ces temps de campagne ministérielle sur la laïcité à l’école, mais aussi de polémique sur les prénoms en France, l’occasion était belle de faire se rencontrer un écrivain, Brigitte Smadja, et un professeur d’histoire, Jean-Riad Kechaou, pour une discussion autour des paraboles, des rituels religieux et du partage. 

    Brigitte Smadja vient de publier Le jour où tout a failli basculer (l’école des loisirs).

    Jean-Riad Kechaou enseigne au collège en Seine-et-Marne et a signé pour L’École des lettres des articles sur l’enseignement des faits religieux et de la laïcité.

  • Ressources numériques et enseignement de la littérature
    Si l’homme numérique vit autrement, il lit autrement, explique Magali Brunel, universitaire, qui a mené une passionnante enquête auprès de quatre-vingt-dix enseignants de littérature pour savoir comment leurs méthodes suivaient cette mutation.
  • Plaidoyer d’autodéfense
    École ouverte de Jean-Michel Blanquer est un bilan satisfait de sa politique par temps de Covid.