« Au revoir là-haut », d’après Pierre Lemaitre. Mises en mots et en images de la Grande Guerre : du roman à son adaptation en bande dessinée et au cinéma

En 2013, à l’aube des commémorations de la Grande Guerre et de son centenaire, Pierre Lemaitre, alors surtout connu comme auteur de romans policiers, recevait le prix Goncourt pour_ Au revoir là-haut_. L’histoire commence sur le champ de bataille de la fin de la Première Guerre mondiale et se poursuit avec la démobilisation douloureuse des combattants. Il est question des traumatismes, tant physiques que psychologiques des héros, victimes et bourreaux, et des arnaques qu’ils mettent en place pour profiter, à leur manière, du deuil massif que vit alors la société française.

La qualité du livre a conduit à son adaptation cinématographique par Albert Dupontel à l’automne 2017. Entre la publication du roman et la sortie du long-métrage, Au revoir là-haut est aussi devenu une bande dessinée scénarisée par Pierre Lemaitre, avec Christian De Metter aux crayons (Rue de Sèvres, 2017).

Ces supports narratifs attachés à une même intrigue permettent de suivre le parcours des mots aux images animées et de construire avec les élèves des passerelles entre le texte et l’image, entre la mémoire et l’Histoire, entre le présent et le passé...

La Grande Guerre racontée sous trois angles : roman, bande dessinée, cinéma.

Abonnez-vous


Pour accéder instantanément à l’ensemble des ressources del'École des lettres, plus de 6 000 articles et dossiers téléchargeables, des séquences toujours expérimentées en classe, l'actualité pédagogique et culturelle


Je m'abonne