Autour de la question de la mosaïque dite « de la bataille d’Issos » et de la mélancolie d’Alexandre

Dans le film d’Oliver Stone (_Alexander Revisited : The Final Cut_, 2004), la tactique et la stratégie d’Alexandre sont précisément rendues, à savoir : tout d’abord, le mouvement vers la droite de la cavalerie des Compagnons menée par Alexandre pour attirer à lui la cavalerie perse, créant de ce fait une brèche au milieu de la ligne de front ennemie, ensuite, le changement soudain de direction, découvrant les frondeurs d’élite qui attaquent et bloquent aussitôt la cavalerie perse, et, enfin, la charge combinée avec la phalange sur le centre dégarni où se trouve Darius. Mais dans le cadre de notre séquence, ce qui nous intéresse pour comprendre et la mélancolie d’Alexandre et la furie de la bataille, c’est la dialectique des regards.
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :53