Charles Baudelaire : « Avec ses vêtements ondoyants et nacrés… », 27. Commentaire composé

1. La description d’un « objet sensible » – « Elle », l’objet textuel – un objet cultuel – la femme comme objet d’art 2. Un poème symboliste – la relation au temps et à l’espace – la curiosité et le désir – le lyrisme 3. Le poème est une allégorie de la poésie – la théorie de l’image – l’allégorie du thyrse – le poème comme allégorie
Rubrique :
Siècle :
Ecrivain :
Magazine spécial : Baudelaire : Les Fleurs du Mal
Niveau(x) d'études :
première
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :15