Charlotte Brontë : « Jane Eyre ». Étude intégrale (séquence)

Cet ouvrage, riche en situations conflictuelles et dramatiques, en rebondissements inattendus, possède toutes les caractéristiques susceptibles d’intéresser des adolescents pour qui, souvent, seul compte l’attrait d’une intrigue captivante. Sa dimension littéraire, que l’opération d’« abrègement » a heureusement su conserver, offrira au professeur l’opportunité de pointer quelques-uns des critères qui fondent le concept de littérarité car, contrairement à une idée reçue, celui-ci interroge, voire fascine, les adolescents. La première partie de la séquence a pour objectif d’analyser le rôle de l’espace dans le début de l’ouvrage : c’est l’occasion de revoir quelques modalités du texte descriptif et d’affiner l’analyse des expansions du nom, mais aussi, et surtout, de montrer comment, dans un roman littéraire, tout est prétexte à construire du sens. Les deux dernières parties, qui évoquent le séjour de l’héroïne à Gateshead, puis son errance et sa vie à Morton, visent à montrer que l’univers romanesque s’élabore sur des topoï littéraires, mais aussi à partir de matériaux puisés dans l’expérience même de l’auteur. Déroulement de la séquence : onze séances
Ecrivain :
Oeuvre :
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :65