Émile Zola : « Germinal ». Étude intégrale

Lu dans une édition qui abrège le texte de façon à préserver sa singularité et le plaisir de lecture qu’il procure, « Germinal » peut être mis au programme des classes de troisième et de seconde. En troisième, il peut permettre d’approfondir l’étude des discours narratif et descriptif. Cependant, le dossier proposé ici répond avant tout aux objectifs à atteindre pour la classe de seconde. En partant de la définition de « Germinal » comme roman naturaliste, l’article définit ce que recouvrent ces deux termes ainsi que leur association, et épouse, ce faisant, les deux premières perspectives que tracent les Instructions officielles : l’approche de l’histoire littéraire et culturelle et l’étude des genres et des registres. La troisième perspective étant la réflexion sur la production et la singularité des textes, la question de la « singularité » se pose en ces termes : d’où vient que « Germinal » est considéré comme la référence indiscutable en tant que roman de la mine ? Du fait que la mine n’y est pas seulement un décor mais un milieu humain dans lequel les événements atteignent un summum d’intensité. Enfin, pour répondre à la quatrième et dernière perspective qui est l’étude de l’argumentation, cet article s’intéresse à l’écriture en recherchant quels sont les moyens littéraires mis en œuvre afin d’agir sur le lecteur. Le dossier est complété par une étude textuelle dans laquelle sont confrontées l’ouverture et la clôture du roman en appliquant la méthode de la lecture analytique.
Rubrique :
Ecrivain :
Oeuvre :
Niveau(x) d'études :
seconde
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :25