Émile Zola : « Germinal ». Le Voreux ou l’ogre

1. Étymologie du mot « Voreux » et lexique de l’ogre – « vorer » – « dévorer » – « manger », « avaler » – « chair », « viande » – « ogre » 2. De la mythologie de l’ogre à l’évocation réaliste de deux mondes en conflit – « la bataille des gras et des maigres » – le registre de la nourriture – le registre de la faim 3. Le Voreux, symbole du Capital, ou la dénonciation politique de l’exploitation des mineurs – l’image du « dieu repu et accroupi » – « l’ogre sans cesse affamé du capital… » – « les forts mangeant les faibles » – « la société qui craque un instant » 4. Le mythe du Voreux : du réalisme à l’affleurement mythique – « la mythologie est partout dans Germinal » – « ces holocaustes de chair » – du réel au mythe dans l’évocation du Voreux : un exemple d’analyse textuelle
Siècle :
Ecrivain :
Oeuvre :
Magazine spécial : Zola : Germinal
Niveau(x) d'études :
seconde
Programmes :
objet d’étude - le récit (roman ou nouvelle)
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :12