Histoire d’une renaissance

L’adaptation en bande dessinée par Jérémy Royer du roman de Nastasia Rugani, Tous les héros s’appellent Phénix, offre une belle entrée au thème « Avec autrui : amis, famille, réseau » au programme de français de cinquième. Un professeur prend une place grandissante dans une famille dysfonctionnelle dont il devient le prédateur. La narratrice construit un parcours de détection de la violence et de la manière d’y répondre. C'est aussi une ode à la sororité.
Par Ophélie Praly, professeure de lettres modernes, et Olivier Dufaut, professeur documentaliste
Cette adaptation en bande dessinée du roman éponyme de Nastasia Rugani raconte plusieurs mois de la vie d’une jeune fille, Phénix, et de sa petite soeur, Sacha (dite Cha). Le plus souvent livrées à elles-mêmes (le père ayant quitté le foyer familial, leur mère étant absorbée par le travail), leur quotidien va être chamboulé par le professeur principal de l’aînée, Monsieur Smith. Après leur avoir porté secours, un soir, sur une route isolée, celui-ci prend en effet progressivement possession de la maison familiale, s’imposant du même coup comme mari et père de substitution. Au fil des saisons, cet enseignant change de comportement et révèle des traits de personnalité plutôt inquiétants. […]

Pour lire la suite, téléchargez l’article ci-dessous ou abonnez-vous !
Rubrique :
Niveau(x) d'études :
Cinquième
Fichier(s) lié(s) :
Page(s) :10