Molière : l’anniversaire du «patron» !

La Comédie-Française consacre sa programmation du premier semestre au « patron » Molière. Au total sont prévus : quinze créations, huit reprises, huit « Théâtre à la table », des lectures, des conférences, des diffusions numériques... Les explications d’Éric Ruf, administrateur général.

Par Philippe Leclercq, professeur de lettres et critique
« S’il est une maison de théâtre où l’on ne sait comment jouer Molière, c’est bien la sienne », plaisantait humblement Éric Ruf en présentant la programmation du quadricentenaire à la Comédie-Française en juillet dernier. Sa vaste troupe – 538 sociétaires depuis sa fondation en 1680 (soit sept ans après la mort du célèbre dramaturge) – en sait les richesses et les pièges. « Molière demeure une énigme. Plus on en fréquente le théâtre, plus on en perçoit la profondeur… », soulignait-il. Pour lui, l’auteur de L’Avare ne se réduit pas à une seule figure ni un seul théâtre. […]

Pour lire la suite, téléchargez l’article ci-dessous ou abonnez-vous !
Ecrivain :
Niveau(x) d'études :
Tous niveaux
Fichier(s) lié(s) :
Page(s) :6