Louis Sachar : « Le garçon qui avait perdu la face ». Lecture cursive

Comment acquérir de la confiance alors qu’on aimerait être reconnu par ceux qui dominent la classe ? C’est la quête de David, le personnage du « Garçon qui avait perdu la face », de Louis Sachar ; il répugne à se battre et à s’exprimer grossièrement, se sent différent de ceux à qui il aimerait ressembler. Et si cette sensibilité représentait son côté le plus précieux, celui que les autres aiment, celui qui, accepté comme une chance, l’enrichirait et ferait de lui un homme envié ? David parviendra à cette conscience dans les derniers chapitres du livre de Louis Sachar, après s’être mis en danger, avoir affronté l’épreuve et perdu la face. Celui qui risque le ridicule y gagne un visage authentique, digne d’intéresser une artiste comme Mrs Bayfield. Cet adolescent ne livre pas son combat dans la solitude. Il est entouré, comme la plupart des lecteurs de Sachar qui se reconnaîtront aisément dans toutes les situations mises en scène, par ses parents, son petit frère, ses amis et celle qu’il aime au départ sans espoir, Tori Williams. Ce sont eux qui, par leurs réactions, vont le faire évoluer.
Rubrique :
Auteur jeunesse :
Niveau(x) d'études :
troisième
Programmes :
lecture - histoire et monde contemporains
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :3