Tartuffe : mille et un visages, mille et un défis

Remodelé sans cesse depuis la seconde moitié du XXe siècle, le personnage du faux dévot incarne ou fait résonner le contexte dans lequel il apparaît. Ce qui en fait un formidable sujet d’analyse et une source fertile d’interprétations pour la lecture critique comme pour le jeu d’acteur.
Par Alain Beretta, professeur de lettres
Donner accès à la culture pour tous : le dispositif Créac (convention régionale pour l’éducation artistique et culturelle), financé par la région Île-de-France, ambitionne de généraliser l’éducation artistique et culturelle dans tous les lycées et centres de formation d’apprentis franciliens […]

Pour lire la suite, téléchargez l’article ci-dessous ou abonnez-vous !
Ecrivain :
Niveau(x) d'études :
Quatrième, Troisième
Fichier(s) lié(s) :
Page(s) :7