« Trois anneaux. Un conte d’exils », de Daniel Mendelsohn

Le jury du Prix du meilleur livre étranger a dévoilé, le 26 novembre, son lauréat dans la catégorie essai : _Trois anneaux_, de Daniel Mendelsohn, un « _conte d’exils_ » dans lequel l’universitaire américain tisse des liens entre chefs-d’œuvre d’hier et littérature d’aujourd’hui, cultivant le procédé homérique du récit circulaire, par « anneaux ». Les siens entraînent le lecteur de Cambrai à Combray, des demoiselles de Versailles aux jeunes filles en fleurs, d’Erich Auerbach à W. G. Sebald, et du goût des maquettes à celui de l’écriture autour d’un thème central dans l’histoire de la littérature : l’exil.
Programmes :
Histoire littéraire
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :4