Le haïku

Le haïku est une création poétique qui nous vient du Japon. Formalisée aux alentours du XVIIe siècle, elle résulte de l’évolution de formes plus anciennes. C’est à l’origine un petit poème de dix-sept syllabes réparties en trois vers (5-7-5). Malgré une période de désamour à la fin du XIXe siècle, cette forme connaît un succès persistant au Japon. Il y a à présent des adeptes du haïku dans le monde entier.


Faire lire et écrire des haïkus aux élèves permet, tout en leur montrant que le quotidien peut être source de poésie,
de les initier à un art de l’allusion, de l’ellipse, qui manie l’humour, parfois l’impertinence, et dans lequel l’émotion s’exprime avec beaucoup de retenue. Cet article s’appuie pour cela sur une exploration thématique mais aussi grammaticale du haïku, ce qui donne l’occasion de travailler les types et formes de phrases. Enfin, ce travail peut être l’occasion d’une coopération interdisciplinaire avec la technologie (saisie des textes et recherche d’illustrations sur Internet) et les arts plastiques (création d’illustrations personnelles).

Ressource(s) PDF :

Abonnez-vous pour accéder aux fichiers...

Image par défaut
l'École des lettres