« Retour aux sommaires

« Classiques » et contemporains

Le roman au collège

Lois Lowry

« Mon écrivain préféré – Lois Lowry »

par Laurence Sieuzac

Chaque année, l’école des loisirs met à la disposition des professeurs un livret biographique consacré à un écrivain – Agnès Desarthe, Marie Desplechin, Anne Fine, Susie Morgenstern, Marie-Aude Murail, Xavier-Laurent Petit, Brigitte Smadja... Des exemplaires gratuits de chacun de ces livrets peuvent être demandés afin d’amorcer de façon originale et vivante une année de lecture avec les élèves, en classe ou au CDI. En cette rentrée 2011, l’auteur américaine Lois Lowry est à l’honneur et c’est sa principale traductrice, l’écrivain Agnès Desarthe, qui a rédigé sa biographie.

Lire la suite

Anastasia

Le personnage d’Anastasia, de Lois Lowry, ou l’humour comme remède absolu

par Laurence Sieuzac

Délicieuse et pétillante, Anastasia, née de l’imagination de Lois Lowry, est un personnage particulièrement attachant. Le lecteur – adolescent ou adulte – est rapidement enclin à partager les colères, les déceptions et les rires de la fillette Dans cette étude, nous nous pencherons d’abord sur l’habileté narrative de Lois Lowry. Puis, nous nous intéresserons au monde d’Anastasia, à son entourage, à ses petits et à ses grands drames. Enfin, nous nous attarderons sur ce qui fait la singularité de cette série – sa variété de tons, son esprit décalé, ses registres burlesque et héroï-comique et ses multiples mises en abyme.

Lire la suite

willoughby

« Les Willoughby », de Lois Lowry

par Marie Pérouse-Battello

Certains écrivains pour la jeunesse puisent leur vocation dans leur passé d’enfant lecteur. Conscients de ce qu’ils doivent aux héros de leur enfance, ils éprouvent parfois le désir de leur redonner vie, d’une façon ou d’une autre, dans leurs propres romans. Lois Lowry fait partie de cette grande famille d’anciens lecteurs compulsifs devenus écrivains. Coincée entre une grande sœur modèle qui remplissait parfaitement les aspirations de sa mère et un petit frère destiné à faire la fierté de son père, elle eut pour meilleurs amis d’enfance Tom Sawyer et Huckleberry Finn, les quatre sœurs March, Jane Eyre et Heidi. Dans Les Willoughby, elle s’amuse à écrire une « histoire vieux jeu », qui se revendique comme telle à chaque page, et parodie à cette fin tous les codes du genre.

Lire la suite

« Mon écrivain préféré – Lois Lowry » – demande d’exemplaires gratuits

Manifeste

Lire est le propre de l’homme, Manifeste

« Lire est le propre de l’homme. De l’enfant lecteur au libre électeur »

L’école des loisirs publie un recueil de témoignages et réflexions de cinquante auteurs de livres pour l’enfance et la jeunesse. Ce manifeste de 192 pages, disponible sur simple demande, se propose de rappeler l’importance du livre dans le développement de l’enfant et de l’adolescent, ainsi que le lien vital qui existe entre lecture, éducation, liberté et, donc, démocratie. Car l’enjeu est bien là – c’est l’éducation du sens critique qui donne aux lecteurs la liberté de choisir et leur assure d’être demain des femmes et des hommes libres. Un espace de débat vous est ouvert sur www.lirelire.org. Vos remarques et propositions seront reprises dans un prochain numéro spécial de l’École des lettres consacré à l’histoire du livre et de la lecture.

www.lirelire.org

Œuvres du patrimoine

Le livre de la jungle

« Le Livre de la jungle », de Rudyard Kipling

par Stéphane Labbe

Il est singulier que, dans leur volonté de retour aux œuvres du patrimoine, les nouvelles Instructions officielles n’aient pas encore mentionné Le Livre de la jungle, classique parmi les classiques, s’il en est. Le livre, qui se présente comme une succession de récits indépendants, peut parfaitement convenir à l’étude du conte en sixième. Mais l’exotisme indien et les nombreuses péripéties qui conduisent le héros, fort d’une expérience incomparable, à réintégrer la civilisation composent un magnifique roman d’aventures que les élèves de cinquième découvriront avec profit. Replacé dans le contexte de l’entreprise coloniale du XIXe siècle, Le Livre de la jungle est également un titre qui, par la multiplicité des genres et notions littéraires qu’il permet d’aborder, peut convenir aux élèves de quatrième.

Lire la suite

Bandes dessinées

Ludo - bande dessinée

« Ludo. Enquêtes et squelettes », de Bailly, Mathy et Lapière

par Marie-Hélène Giannoni

La série des Ludo, rééditée dans la collection « Mille bulles », compte parmi les bandes dessinées jeunesse les plus intéressantes pour les enfants âgés de huit à douze ans. Pleine de suspense et de rebondissements, elle met en scène un héros de l’âge de son lecteur dans un univers urbain contemporain. La lecture du troisième volume de la série peut être envisagée, au cours moyen ou en sixième, en complément d’un travail autour de la notion de genre – ici, le roman policier, comme le suggère le titre humoristique d’Enquêtes et squelettes.

Lire la suite

Mythologies

Ulysse

« Ulysse aux mille ruses », d’Yvan Pommaux

par Christian Poslaniec

Le quatrième opus de la veine mythologique d’Yvan Pommaux vient de paraître à l’école des loisirs. Comme dans les trois précédents, un sous-titre, une ap -position ou, cette fois, une épithète homérique accompagnent le nom du héros – Orphée et la morsure du serpent, Thésée, comment naissent les légendes, Œdipe l’enfant trouvé et... Ulysse aux mille ruses. Seulement, cette fois, Ulysse aux mille ruses porte la mention « d’après l’Odyssée d’Homère », car le récit – texte et images – ne s’appuie pas seulement sur un mythe, mais sur un texte littéraire.

Lire la suite

Histoire des arts

Joshua Reynolds - peinture

Commentaire comparé de deux tableaux de Joshua Reynolds

par Sophie Schvalberg

En classe de quatrième, au moment où l’on découvre les textes de l’époque des Lumières, un préambule par l’image peut se révéler fructueux. Deux grands portraits du même artiste britannique, Joshua Reynolds (1723-1792) – le portrait du comte de Bellamont et celui d’un prince polynésien – forment, de fait, un diptyque contrasté très éclairant pour les élèves. Reynolds est l’un des grands portraitistes anglais du XVIIIe siècle, avec son rival Thomas Gainsborough (1727-1788). Reconnu de son vivant, il a été élu premier président de la Royal Academy of Arts. Il nous intéresse ici pour son aptitude à saisir les mutations idéologiques de son temps.

Lire la suite

Étude de la langue

manuscrit

L’activité de grammaire en classe – par où commencer ?

par Yves Lucas

Pour engager l’activité de grammaire en classe, il est possible de procéder en début d’année à des tests suivis de premières séances de révision. Chacun a son idée là-dessus, et plusieurs cheminements sont imaginables. La question que nous posons est autre – s’il ne fallait retenir qu’une seule propriété grammaticale, laquelle étudierait-on en premier ? La formulation est abrupte à dessein – elle oblige à aller à l’essentiel. En effet, il s’agit d’engager une démarche propre à fixer des repères pour l’analyse des mécanismes de la langue.

Lire la suite

Concours

concours dix mots

Concours des Dix mots – « Dis-moi dix mots qui te racontent »

par Monique Legrand

Organisé par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France et le ministère de l’Éducation nationale depuis six ans, le concours des Dix mots rencontre un succès croissant, aussi bien en France qu’à l’étranger. La thématique choisie pour l’année 2011-2012 s’inscrit sous le signe de l’intime – Dis-moi dix mots qui te racontent – et vous permettra de mobiliser vos classes autour d’un projet fédérateur qui a toute sa place dans les programmes.

Lire la suite

Revue des revues

revue internationale d’éducation de Sèvres

Revue internationale d’éducation de Sèvres –
« Ennui et plaisir à l’école »

Dans sa livraison de septembre, la Revue internationale d’éducation de Sèvres réunit des enseignants de lettres, des philosophes, des écrivains, des psychanalystes et des sociologues d’une dizaine de pays pour interroger, à partir d’un questionnement sur « le plaisir et l’ennui à l’école », ce qu’on attend de l’école en différents lieux du monde. Ce qu’on en attend au jour le jour et pour « plus tard », dans la raison d’être de l’institution, et dans son expérience quotidienne. D’un pays à l’autre, que disent les discours « officiels » du plaisir d’aller à l’école et d’y étudier ?

Lire la suite

revue école des lettres

Programme 2011-2012

Lire la suite 59 Ko

sommaire n°1 2011-2012