« Retour au sommaires

Sommaire n°3, 2012-2013

La bande dessinée jeunesse
à l’école et au collège

Bande dessinée et littérature

par Christian Poslaniec

La bande dessinée est une forme littéraire à part entière, complexe. Elle entretient de nombreux rapport avec le reste de la littérature, ce qui permet de nombreuses activités pédagogiques avec les élèves.
Les œuvres littéraires sont une source d’inspiration pour les scénaristes de bandes dessinées mais les bandes dessinées s’inscrivent aussi dans le vaste champ de l’intertextualité, par l’allusion et la citation à d’autres œuvres. Pour illustrer cette approche, vingt séries connues de bandes dessinées sont étudiées, de l’ancêtre Tintin, à la petite dernière Lou, en indiquant les activités pédagogiques à mettre en place.

Lire la suite

Une classe BD, pour quoi faire ?

par Patrice Gentilhomme

Le dispositif de la classe BD s’inscrit dans la longue et laborieuse histoire de l’introduction de la BD à l’école.
Ce concept résulte non seulement d’une évolution mais aussi de la synthèse d’options d’enseignement – parenthèses pédagogiques, classe de découverte et projet transdisciplinaire. Ce dernier point, caractéristique de l’école élémentaire, trouve dans ce contexte toute sa place et toute sa légitimité.

Lire la suite

« Les Trois Chemins sous les mers », de Lewis Trondheim et Sergio Garcia

par Olivier Dufaut

Cet article propose des éléments d’informations et d’analyse, ainsi que des pistes pédagogiques autour de cette bande dessinée qui évoque Vingt Mille lieues sous les mers. Un marin sujet au mal de mer, une jeune pieuvre qui a peur des poissons, un scaphandrier (qui n’arrive plus à s’émerveiller des fonds marins tant la pollution y est présente) et un homme-poisson vont, grâce à un dispositif formel original et une narration rythmée, se croiser, se rencontrer, s’ignorer ou communiquer.

Lire la suite

« Hyper l’hippo », de Jean-David Morvan et Nicolas Nemiri

par Joëlle Thébault

Hyper l’hippo, édité par Delcourt en 2005, figure dans la sélection ministérielle pour le cycle 2, avec un indice de difficulté n°1 (sur 3 niveaux possibles). On comprend que les concepteurs de cette liste aient été séduits par cet album, dont les qualités esthétiques sont frappantes et qui paraît à la portée immédiate de très jeunes lecteurs. Les planches comportent un nombre réduit de cases. Les couleurs sont fraîches, à la fois vives et nuancées. Le graphisme fait parfois penser à celui des dessins animés japonais, sans les stéréotypes – trait subtil, angles de vue très variés.
L’accessibilité de l’album et ses qualités esthétiques en font assurément une lecture abordable très tôt. Nous verrons que l’ouvrage est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît, mais il peut facilement être découvert en autonomie et lu avec plaisir grâce à l’identification que favorisent plusieurs de ses aspects.

Lire la suite

« Mélusine » – « Sortilèges », de Gilson et Clarke

par Stéphane Labbe

La série Mélusine, dont les premières aventures furent publiées chez Dupuis en 1995, peut constituer un excellent ingrédient dans l’élaboration d’une progression pour la classe de français en sixième. L’album Sortilèges, réédité dans la collection « Mille bulles » de l’école des loisirs, fournira un support intéressant et abordable.
Cet article donne le schéma d’une séquence didactique dont la mise en place se révélera tout à fait aisée dans le cadre d’une classe de sixième et fera le lien avec les pratiques amorcées en primaire.
Son étude en début d’année permet de faire assimiler aux élèves le lexique de l’image, de proposer une première approche de la pratique du résumé et d’explorer quelques outils grammaticaux appropriés. L’étude de Mélusine peut précéder l’étude du conte, que l’on pourra centrer sur la figure de la sorcière.

Lire la suite

« Harry est fou », de Pascal Rabaté, d’après Dick King-Smith

par Marie-Hélène Giannoni

En 2007, Pascal Rabaté « tombe sous le charme » d’Harry est fou, court roman de l’écrivain anglais Dick King-Smith, l’auteur bien connu de Babe, le cochon devenu berger. Séduit par un univers contemporain, drôle et fantaisiste, il se lance dans son adaptation.
L’histoire se déroule dans le Londres des années 1980, dans une famille anglaise classique dont le quotidien sera bousculé par l’arrivée d’un perroquet plus que savant. Loin de la « chronique sociale voire rurale » qui intéresse habituellement Rabaté, Harry est fou s’intègre pourtant parfaitement à son univers par l’humour, la vision gentiment décalée de la vie de famille et la poésie du quotidien qui s’en dégage.
Les choix graphiques surprendront sans doute les jeunes lecteurs, mais il faut faire le pari de donner à lire à des élèves de cycle 3 et de sixième ce livre qui leur ouvrira les portes de la fantaisie et de l’humour.

Lire la suite

« Messire Guillaume » – « Les Contrées lointaines », de Gwen de Bonneval et Matthieu Bonhomme

par Jean-Pierre Tusseau

Aborder le Moyen Âge par le biais d’une bande dessinée peut se révéler une première approche motivante et riche si l’on accompagne la lecture de quelques recherches et réflexions. Il paraît possible de tenter l’expérience à partir de Messire Guillaume, Les contrées lointaines, premier volume d’un cycle qui en comportera trois…

Lire la suite

<

div class="article">

Onze bandes dessinées à redécouvrir

par Christian Poslaniec

Les années 1968-1985 constituent le véritable âge d’or de la BD franco-belge pour la jeunesse. Les magazines Spirou, Tintin, Pilote, Pif... fidélisent en permanence de nouveaux lecteurs, cependant que se crée un public de passionnés. Les séries d’albums issues des magazines se comptent par centaines. Certaines, comme « Astérix », « Lucky Luke », « Boule et Bill », « Les Schtroumpfs », marchant sur les traces de « Tintin », rencontrent un succès international qui se poursuit encore aujourd'hui, tant il est vrai que les héros de papier survivent à leurs créateurs.
D'autres séries, moins connues, n'ont, pour la plupart, pas franchi le seuil du xxie siècle. Pourtant, beaucoup méritent d’être redécouvertes. Ce dossier en présente onze avec des activités pédagogiques permettant de mener des enquêtes intéressantes avec les élèves.