Plaidoyer d’autodéfense

École ouverte de Jean-Michel Blanquer est un bilan satisfait de sa politique par temps de Covid.

École ouverte de Jean-Michel Blanquer est un bilan satisfait de sa politique par temps de Covid.

Le titre, déjà, a soulevé quelques humeurs : il entretient une ambiguïté sémantique avec les pédagogies nouvelles qui sont aux antipodes de ce que défend l’actuel ministre de l’Éducation. Mais, s’est-il expliqué à maintes reprises, « école ouverte » renvoie à ce que son ministère défend depuis la fin du premier confinement : maintenir les enfants sur les bancs de l’école malgré la circulation du virus de la Covid-19. La France peut s’enorgueillir d’être un des rares pays à avoir fait ce choix, soutient Jean-Michel Blanquer. Au mépris des enseignants, qui ont tardé à avoir du savon, du gel, des masques et des protocoles autrement que par voie de presse, et qui ont été tardivement vaccinés alors qu’ils étaient, le titre de cet essai le rappelle, sur les premières lignes du front. Au mépris des élèves qui, les connaissances sur la Covid-19 ayant évolué, contractent la maladie et la transmettent. Au mépris des parents enfin, qui n’avaient qu’à s’arranger pour cumuler travail ou télétravail et école à la maison. Être coupé trop longtemps de l’école et de la classe est dommageable sur une scolarité, personne ne le contestera. Et rester à la maison surexpose les enfants aux violences intrafamiliales, les alertes à ce propos n’ont cessé de se succéder. Encore fallait-il équiper l’école pour qu’elle accueille dans de bonnes conditions. Raison pour laquelle, autre polémique, pourquoi Gallimard s’est-il fait l’éditeur de cet essai ? En 2016, paraissait du même auteur L’École de demain chez Odile Jacob (2016), comme une feuille de route pour le quinquennat qui allait suivre en 2017. École ouverte, avec sa succession de chapitres sous forme de satisfecit, s’apparente à la défense d’un bilan, alors que s’ouvre la précampagne pour la présidentielle de 2022. Et à un plaidoyer d’autodéfense pour la postérité, quand elle se retournera sur l’épidémie de Covid-19 et ses conséquences pour les enfants.

I. M.

Jean-Michel Blanquer, École ouverte, Gallimard, 112 p., 12 euros

Image par défaut
l'École des lettres