Denis Diderot : « Jacques le Fataliste ». Écriture et structure. Étude intégrale

L’article se propose, à partir de quelques réflexions de Diderot sur la peinture, d’étudier comment son œil sélectionne certains éléments de la réalité et les installe dans un espace, celui de l’écriture, où ils prennent un sens les uns par rapport aux autres… – L’art de la description dans _Jacques le Fataliste_ – Le roman comme antidestin : structures de _Jacques le Fataliste_. L’article met en évidence l’absence de linéarité dans la narration, la « circularité » du récit (une aventure qui n’aboutit pas). L’épisode final, parce qu’il propose trois issues possibles aux amours de Jacques, illustre bien ce fonctionnement.
Siècle :
Ecrivain :
Niveau(x) d'études :
Terminale
Programmes :
objet d’étude - littérature et débat d’idées
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :17