Étude du portrait à travers les journaux de voyage et la littérature arabe (séquence)

Depuis la diffusion des « Mille et Une Nuits », adaptées en français par Antoine Galland en 1704, l’Orient a fait son entrée en littérature. Au XIXe siècle, l’orientalisme est à la mode. Dans la société qui voyage, on a coutume d’écrire son journal. Un genre narratif nouveau se constitue, à mi-chemin entre le journal intime et le récit d’aventures. Dans le cadre du programme de quatrième, il paraît intéressant d’initier les élèves à cet aspect de l’histoire littéraire, en même temps qu’on aborde l’étude du portrait. Quelle image des Orientaux les voyageurs renvoient-ils ? Dans quelles intentions nous livrent-ils leurs portraits ? Quelles rencontres semblent possibles ? Cet article propose une étude des caractéristiques d’écriture du portrait et de ses fonctions, en y associant l’étude de l’image et de l’oral. Déroulement de la séquence : six séances.
Siècle :
Niveau(x) d'études :
quatrième
Programmes :
expression écrite - description et portrait
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :19