Jean-Jacques Greif : « La Cigale et la Télé » : pastiches et réécritures. Lecture cursive

Suivant le conseil de La Fontaine qu’il rappelle en exergue (« Il arrivera possible que mon travail fera naître à d’autres personnes l’envie de porter la chose plus loin. Tant s’en faut que cette matière soit épuisée… »), Jean-Jacques Greif nous propose ses fables, illustrées par Philippe Dumas (l’école des loisirs). En poète élégant et souvent piquant, il reprend trente-sept textes, imitations réussies, conscientes et assimilées d’un modèle dont il reproduit la référence en regard. Reprise, imitation et référence, voilà les caractéristiques du pastiche, un genre ancien pratiqué par les plus grands. Exercice de style inventif, le pastiche prouve la capacité d’un auteur à écrire « à la manière de ». Mais Jean-Jacques Greif apparaît surtout comme un excellent parodiste capable de détourner l’œuvre originale pour faire sourire ou réfléchir.
Ecrivain :
Auteur jeunesse :
Niveau(x) d'études :
cinquième
Programmes :
lecture - poésie
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :4