La cape et l’épée : le statut de l’objet théâtral dans « L’Illusion comique » et « Le Cid »

L’objet, sur la scène, est à la fois une chose qui se voit, qui se montre, qui a une présence ostensible, et une chose porteuse d’une signification. L’objet n’est donc pas une réalité indifférente, c’est un signe qui interpelle le spectateur et l’invite à réfléchir : c’est un signe qui fait sens…
Rubrique :
Siècle :
Ecrivain :
Magazine spécial : Corneille : Le Cid et L’Illusion comique
Programmes :
objet d’étude - théâtre
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :12