L’argumentation dans les fables (séquence)

Travailler le discours argumentatif reste une étape difficile pour les élèves dans la maîtrise des discours. L’aborder par des fables est un atout : d’abord, parce que les élèves ont le sentiment d’être en terrain de connaissance – ils découvrent à l’issue de la séquence la variété et la complexité du genre –, ensuite, parce que, le narratif côtoyant l’argumentatif, l’approche de la démarche argumentative s’en trouve facilitée. En effet, l’apologue (du grec apologos, « récit », « allégorie »), qui se confond en Occident avec la fable, se présente comme un court récit en prose ou en vers qui utilise l’allégorie animale à des fins didactiques et morales. Les fonctions de la fable sont de plaire et d’instruire ; en effet, le fabuliste doit séduire pour convaincre, et le corpus proposé dans cette séquence permet aux élèves de percevoir que cette stratégie argumentative est d’une extrême modernité. Déroulement de la séquence : neuf séances.
Niveau(x) d'études :
troisième
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :25