Le jeu du caractère et des passions

Cet article se propose d’interroger les liens qui unissent la rhétorique et la morale dans « Le Cid » : comment les amants, qui sont entraînés dans un tourbillon passionnel, parviennent-ils à faire un bon usage de la parole et à préserver leur vertu? Comment la dramaturgie de la pièce, dont toute la dynamique traduit une élévation morale, articule-t-elle ces deux notions ?
Siècle :
Ecrivain :
Oeuvre :
Magazine spécial : Corneille : Le Cid et L’Illusion comique
Programmes :
objet d’étude - théâtre
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :15