Les textes courts(1/2)

1. Approche typologique – questions de définition – exercice d’introduction : un exercice pour aider les élèves à différencier les textes informatifs brefs, mais classables, des textes courts inclassables – les techniques littéraires des textes courts : le gros plan (« Coups frappés sur le bois » dans « La Pêche à la truite en Amérique », de Richard Brautigan) ; le pointillisme (« Premier amour » dans « Histoires pressées », de Bernard Friot) ; utilisation d’un procédé (« F.I.N. » dans « Fantômes et farfouilles », de Fredric Brown et un extrait des « Petits Outrages », de Claude Bourgeyx ; l’effet (un texte de François Dodat, de Jean l’Anselme dans « Très cher Onésime Dupande Limouse » et de Pierre Gripari dans « Rêveries d’un Martien en exil ») ; l’impressionnisme (extrait des « Histoires naturelles », de Jules Renard) ; l’instantané (« Le But », texte de Jean-Louis Monod) ; l’esquisse (« Scarbo », d’Aloysius Bertrand, dans « Gaspard de la Nuit ») – d’autres textes courts (« C’est bien d’être malade », de Philippe Delerm dans « C’est bien » ; « Le Laveur d’eau », d’André Hardellet dans « L’Essuyeur de tempêtes » ; « Pensées et maximes », de Pierre Dac) ; les textes ultra-courts (un extrait des « Contes glacés », de Jacques Sternberg) ; l’effet de chute (un extrait de « La Langue au chat », de Robert Boudet ; « Le Déserteur », de Jacques Sternberg, dans « 188 Contes à régler »)
Rubrique :
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :18