L’essence du théâtre. Étude intégrale

Avec « Savannah Bay », Duras s’inscrit dans la modernité d’un nouveau théâtre (nommé aussi « anti-théâtre ») qui rejette à la fois toute action fondée sur la cohérence des caractères et toute illusion de réalité, au profit d’une parole témoignant d’un monde miné par le soupçon et par l’absence. « Savannah Bay » explore en effet les rapports complexes qu’entretiennent le réel et la fiction, la narration et la représentation. La pièce est-elle une œuvre proprement dramatique, ou bien un récit déguisé ? L’essentiel réside-t-il dans ce qui se déroule sur la scène entre Madeleine et la Jeune Femme, ou dans le récit d’une passion fatale qui habite jusqu’à l’obsession leurs répliques ? Cette passion fatale, a-t-elle été vécue, ou bien n’est-elle qu’une légende déclinée sous de multiples formes ? Avec ces questions, nous sommes au cœur de ce qui fonde le théâtre. Mais la singularité absolue de la pièce réside dans le paradoxe d’une écriture qui,t out en s’appliquant à détruire la mimesis théâtrale et ses effets de réalité, n’en exploite pas moins les séductions puissantes d’une histoire d’amour et de mort, le mythe éternel d’Éros et Thanatos.
Siècle :
Ecrivain :
Oeuvre :
Niveau(x) d'études :
première
Programmes :
objet d’étude - théâtre
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :11