Marivaux : la transparence dans « La Double Inconstance » et « Le Jeu de l’amour et du hasard »

La transparence s’applique à plusieurs aspects de l’être humain et du personnage de théâtre qui en est l’image. Dans un système de pensée qui oppose la nature et la civilisation, la transparence désignerait la possibilité offerte de lire, sous l’opacité due aux conventions et aux préjugés sociaux, les mouvements de la pure nature. La transparence vise aussi l’immédiate lisibilité de soi par soi et de soi par les autres : transparence à soi et transparence aux autres. D’un côté, la conscience trouve les mots qui rendent compte des sentiments profonds et accède à la lucidité; de l’autre, les actions, la parole, le corps, le visage, révèlent sans fard la vérité de l’être et, loin de dissimuler ce qu’elle est, l’exposent au regard d’autrui… 1. « La Double Inconstance » ou la pure nature 2. « Le Jeu de l’amour et du hasard » ou la difficile transparence amoureuse
Rubrique :
Siècle :
Ecrivain :
Magazine spécial : Marivaux
Niveau(x) d'études :
première
Programmes :
objet d’étude - théâtre
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :12