Raconte-moi des histoires naturelles

Qui a commencé son exploration par La Hulotte ? Ce journal « le plus lu dans les terriers » ou « dans les nids », la formulation varie, est né mensuel naturaliste, en 1972, dans les Ardennes, avant de devenir trimestriel et d’étendre sa parution à tout le territoire. Il a la particularité d’allier l’humour et la rigueur scientifique pour décrire des animaux et des plantes, et de les illustrer avec des dessins en noir et blanc réalisés par l’auteur des textes, Pierre Déom. Avec ce beau projet, qui a atteint les 150 000 abonnés, cet instituteur et naturaliste a toujours voulu éviter le côté rasoir et jargonneux de certains « cours de sciences nat’ ».
« On y apprend tout sur le sphinx colibri (un insecte de 3 centimètres de long), la musaraigne étrusque (le plus petit mammifère du monde qui, avec ses deux grandes oreilles, ‘‘ cherche à imiter son idole l’éléphant’’) ou le martin-pêcheur, expliquait Laurence de Seaux dans Télérama du 6 décembre 2013, pour la parution du n°100 de La Hulotte. De petit format, la publication propose sous une couverture colorée une quarantaine de pages en noir et blanc. Qui mêlent un récit à la fois ultra-documenté et ludique – jamais niais – et une foultitude de dessins minutieux. ». […]

Pour lire la suite, téléchargez l’article ci-dessous ou abonnez-vous !
Niveau(x) d'études :
Sixième, Cinquième, Quatrième, Troisième
Fichier(s) lié(s) :
Page(s) :4