Roy Lewis : « Pourquoi j’ai mangé mon père ». Étude intégrale (séquence)

Le roman de Roy Lewis, sous couvert de récit autobiographique à portée éducative, relate avec humour les progrès décisifs de « l’humanité » après la conquête du feu. Le propos est très original : l’auteur a installé un pithécanthrope – surdoué – dans son environnement matériel, en respectant les données de la science, mais il lui a donné en même temps le langage d’un chercheur contemporain, sa capacité de penser l’évolution de l’espèce. De plus, il a confié le récit de sa chronique à un narrateur moraliste qui pratique aussi volontiers l’autodérision que l’ironie et la satire. Déroulement de la séquence : dix séances.
Ecrivain :
Niveau(x) d'études :
troisième
Programmes :
lecture - critique sociale et satire
Fichier(s) lié(s) :
Abonnez-vous pour acceder aux fichiers...
Page(s) :28