Hommage à Pierre Boulez (1925-2016)

Pierre Boulez en 1966 © Archives de la BBC
Pierre Boulez en 1966 © Archives de la BBC

Le souvenir que je garde de Pierre Boulez, entre autres rencontres, restera surtout les quelques jours qu’il a passés à Florence, lorsque je l’avais invité pour fêter ses 80 ans, il y a dix ans. Je dirigeais alors l’Institut français de Florence et étais consul de France en Toscane. Le Maggio Musicale Fiorentino avait retenu avec joie l’idée d’un vivant hommage.
Pierre avait immédiatement accepté de diriger l’Ensemble InterContemporain. Il avait insisté pour interpréter, à côté de ses œuvres, celle de ses amis compositeurs italiens (Berio, Nono…). La création mondiale de Ali di Cantor d’Ivan Fedele avait été donnée à cette occasion, en présence du compositeur. Bruno Mantovani, alors également jeune compositeur à la Villa Médicis, à Rome, avait fait le déplacement. La grande salle du Teatro Comunale de Florence avait été comble trois soirs de suite. Le public avait réservé à Pierre et Ivan un triomphe.
Je revois encore, entre les répétitions, l’émerveillement de Pierre au musée des Offices, à San Marco, à Pitti, au Carmine… Il était curieux de tout. Il avait tenu à saluer les jeunes (et moins jeunes) musiciens du Conservatoire Cherubini et de la prestigieuse Scuola di Musica de Fiesole. Étudiants et professeurs lui avaient fait fête. Piero Farulli, altiste du Quartetto Italiano, et directeur de l’école de musique, était encore de ce monde.

Pierre Boulez – Pierrot, comme l’appelaient familièrement ceux qui le connaissaient bien –, va nous manquer, mais son œuvre immense, ses interprétations magistrales heureusement gravées pour toujours, et aussi son merveilleux enseignement resteront à jamais vivants pour les générations futures.

Jérôme Bloch

Pierre Boulez, manuscrit autographe de la Première Sonate pour piano, avril-juin 1946
Pierre Boulez, manuscrit autographe de la Première Sonate pour piano, avril-juin 1946

Mort de Pierre Boulez : un géant de la musique s’en est allé, sur France Musique.

• 16 mars 2015 : Journée spéciale Pierre Boulez sur France Musique.

Entretiens : Pierre Boulez : « J’ai toujours été orienté par la modernité », sur France Culture.

• Vidéos, témoignages, entretiens, interprétations : Pierre Boulez dans les archives de l’INA.

Vidéo : Entretien de Claude Lefebvre avec Pierre Boulez en 1990 (université Paul-Verlaine-Metz, 43 min).

Enseigner la direction d’orchestre avec Pierre Boulez, Centre de documentation de la musique contemporaine.

Le dossier de l’exposition « Pierre Boulez » organisée par la Philharmonie de Paris en 2015.

Un album documentaire de Claudio Abbado conçu pour les 8-12 ans pour comprendre ce qu’est un chef d’orchestre dans la collection « Archimède ».

Image par défaut
Jérôme Bloch

Un commentaire

  1. Mais la création mondiale de « Ali di Cantor » , c’était le 23 avril 2004 à la Cité de la musique … mon premier concert de Boulez et l’Intercon, comment l’oublier ?

Laisser un commentaire