Gastòn Maza, une reconversion réussie !

Deux collégiens de Beaulieu-sur-Mer ont tiré le portrait de Gastòn Maza, agent et manager de footballeurs, ce qui leur a valu de remporter le concours Chasseurs d’actu, dans la catégorie «Chasseurs en herbe».

Deux collégiens de Beaulieu-sur-Mer ont tiré le portrait de Gastòn Maza, agent et manager de footballeurs, ce qui leur a valu de remporter le concours Chasseurs d’actu, dans la catégorie «Chasseurs en herbe».

Par Balam Leal Guttierez et Elena Salbat du collège Jean Cocteau, à Beaulieu-sur-Mer

En quoi consiste le métier de Gaston Maza, agent et manager de footballeurs ? Pourquoi aime-t-il son métier? On vous raconte tout…

Gastòn Maza est un très bon agent et un manager de footballeurs depuis quelques années. Il vient d’Argentine et s’occupe notamment de joueurs qui viennent de son pays. Depuis tout petit, il a grandi dans le domaine du foot.

Un rôle important 

Son rôle est très important pour un joueur de football : « Je me charge de tout, comme par exemple faire des contrats et chercher des logements pour le joueur et sa famille… ».

Quels sont ses clients ?

Il s’occupe notamment de plusieurs grands joueurs comme Lucas Ocampos (attaquant au Séville Fc), Dario Benedetto (attaquant dans le club argentin de Boca Juniors) et aussi de Leonardo Balerdi (Défenseur à l’Olympique de Marseille).
Il nous également confié : « Il y a une personne qui m’a fait confiance, c’est Lucas Ocampos, c’est aussi avec lui que j’ai débuté ».

L’organisation 

Il faut consacrer beaucoup de temps pour chaque joueur. Il organise tous les déplacements, les salaires lorsqu’un joueur change de club, il faut même qu’il gère la paye des femmes de ménage…
Il nous a aussi dit : « J’essaye d’être avec mes joueurs au moins une fois par mois ».

Sa passion 

Depuis tout petit, il est passionné par le monde du foot, il nous a partagé : « Je ne sais pas faire autre chose, je suis né avec un ballon dans les mains ! »

Le savoir-faire

Gastòn est un agent connu en Argentine, c’est pour ça qu’il est agent ou manager de beaucoup de bons joueurs, comme il dit : « ça fait boule de neige ». Pour une personne qui voudrait faire ce métier, « il faut savoir évoluer tous les jours, et aussi être très patient ».

L’anecdote

Comme dans tous les métiers, il y a toujours des bons mais aussi des mauvais moments. Par exemple : « lorsqu’un de mes joueurs s’est fait massacrer par la presse et que quelques années plus tard il gagne la ligue Europa », a-t-il confié.

Il a aussi vécu un très mauvais moment : « Avant d’être agent, j’étais footballeur professionnel mais, suite à une grave blessure, j’ai dû arrêter le foot. Pour rester dans le même milieu, j’ai décidé de me reconvertir en manager et agent de foot ».

B.L et E.S

Cet article est paru initialement sur la page Chasseurs d’actu.

Image par défaut
l'École des lettres