« Juste la fin du monde », de Jean-Luc Lagarce, au programme de français des classes de première en 2020-2021

Le site Odysseum consacre un important dossier à la pièce de Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde, au programme des classes de première en 2020-2021.
Rien n’est ici présenté comme une vérité dogmatique. Bertrand Chauvet et Éric Duchatel, les auteurs des études réunies sur Juste la fin du monde, nous invitent à les suivre dans leur travail littéraire et dramaturgique, en articulant leur réflexion et leur questionnement didactique selon trois axes : – l’entrée dans le texte ; – sa mise en jeu et en voix ; – l’étude des notions théâtrales clefs. 

« Juste la fin du monde », de Jean-Luc Lagarce, mise en scène de Jean-Charles Mouveaux au théâtre Hébertot, à Paris, en avril 2018.
Ces études, comme en particulier, celles du « Retour du refoulé », ou de la « Dramaturgie de l’ellipse » mettent l’accent sur la crise familiale ainsi que sur la crise personnelle du héros, Louis, dans la maison de la Mère, mais élargissent aussi la perspective à ce théâtre de la parole propre à un jeune homme qui, hors de l’institution, vécut une aventure « solitaire et intempestive ».
La pièce trouve un écho poignant avec la tragédie grecque dont, pourtant, elle n’épouse pas la forme. Annie Collognat confronte ainsi les fratries Louis / Suzanne et Oreste / Électre dans un article intitulé Le retour à la maison et la force du lien fraternel.
• Consulter le dossier consacré à « Juste la fin du monde », de Jean-Luc Lagarce, sur Odysseum.
• Voir sur ce site : Pourquoi Odysseum, la maison numérique des humanités ?
• Jean-Luc Lagarce sur le réseau Canopé.
• Jean-Luc Lagarce sur le site de la BnF.
• Jean-Luc Lagarce sur France Culture.
Image par défaut
l'École des lettres

Laisser un commentaire