Les meilleures critiques du concours Chasseurs d’actu

Deux articles ont décroché les premières places dans la catégorie critique du concours de journalisme organisé dans le bassin niçois : l'un portant sur le court métrage Lettres de femmes de Augusto Zanovello, l'autre sur l'exposition Femmes remarquables présentée à la médiathèque de Contes.

Deux articles ont décroché les premières places dans la catégorie critique du concours de journalisme organisé dans le bassin niçois : l’un portant sur le court métrage Lettres de femmes de Augusto Zanovello, l’autre sur l’exposition Femmes remarquables présentée à la médiathèque de Contes.

Lettres de femmes est un court métrage de onze minutes, réalisé par Augusto Zanovello, tourné en France et sorti en 2013. C’est un film d’animation réalisé avec du papier mâché.

L’histoire se passe pendant la Première Guerre mondiale dans les tranchées. Un homme soigne les soldats sur le terrain avec des lettres de femmes qu’ils reçoivent pour les soutenir dans leur combat. Ce film remporte le prix du public lors d’un festival à Annecy en 2013.

Parmi la sélection des films vus en classe dans le cadre du projet Héliotrope, c’est celui que j’ai préféré. Il met en avant l’amour pendant la guerre. Le fait que ce soit fait en papier est un parti-pris original parce que le lettres servent à la fois à soigner les soldats qui sont eux-même faits en papier. Je trouve que les réalisateurs français sont forts en films d’animation. 

Certains élèves n’aimaient pas ce film car ils l’ont trouvé ennuyant et l’idée du papier mâché n’était pas représentative de la guerre. 

Toutefois, grâce à ma critique très positive, ce film fait parti de la sélection des films que nous allons proposer aux élèves dans le cadre du festival du court-métrage au mois de mars 2022.

Ahmed Aziz, 4e2 au collège Maurice Jaubert

Femmes remarquables à la médiathèque de Contes (Alpes maritimes)

Anouk Gasiglia, responsable du pôle culturel de la ville de Contes, a organisé une exposition sur les femmes remarquables mais trop peu connues à la médiathèque de la ville.

Le 8 mars 2022, l’exposition sur les femmes remarquables, conçue et réalisée par les bibliothécaires de Contes, a ouvert ses portes. Elle se tiendra jusqu’au 14 mai 2022. L’exposition est composée de quatre parties.

La première partie «  À LA MANIÈRE DE » présente des œuvres réalisées par des enfants des écoles primaires de Contes qui reprennent le style d’une des artistes remarquables pour leur rendre hommage. Des enfants ont repris le style de Yayoi Kusuma, d’autres ont repris le style de Natasha Wescoat et de Sonia Delaunay…

La deuxième partie présente des photographies réalisées dans le cadre d’un concours de portraits de femmes organisé par la médiathèque. Chaque portait est accompagné d’un petit texte explicatif sur la femme représentée. À la fin de l’exposition, un prix sera décerné au gagnant du concours.

Pour la troisième partie,  les bibliothécaires ont réalisé des portraits avec des biographies et des photos de femmes remarquables, classées par domaines : scientifique, aventurière, artiste…

La quatrième partie de l’exposition est un coin lecture rempli de livres et d’ articles… tous consacrés aux femmes !  Il y a aussi un énorme puzzle que les visiteurs peuvent contribuer à terminer !

Interview d’Anouk Gasiglia :

Chasseurs d’actu : Que pensez-vous de la place de la femme dans la société d’aujourd’hui ?

A. G. : La place de la femme dans la société a quand même bien évolué, mais il reste toujours des femmes oubliées alors qu’elles ont fait des choses incroyables.

Avez-vous une « femme remarquable » préférée ?

A. G. : Non, pour moi, il ne s’agit pas d’un concours, elles sont toutes exceptionnelles.

Êtes-vous une femme remarquable ?

A. G. : Je pense que tous les êtres humains sont remarquables pour leur action du quotidien.

Sébastien Bernobic, Milo Bererd, collège Roger Carlès à Contes

Le concours Chasseurs d’actu comporte également une rubrique Fact checking remportée par Lilia Bouchama et Ried Mansouri pour leur travail sur une étrange rumeur :

Un squelette à l’Ariane ?

Une étrange information circule le 18 février 2022 concernant le collège de Maurice Jaubert. Voici ce que disait l’article ayant pour titre « Fermeture d’une collège de Nice (L’Ariane) » : « C’est dans un collège de Nice situé dans le quartier de l’Ariane, qu’un squelette a été retrouvé, entraînant ainsi une fermeture temporaire indéterminée de l’établissement jusqu’à nouvel ordre ».

Cette information a été diffusée sur facebook et d’autres réseaux comme snapchap avec pour source « Actualité.co », qui est en réalité un site de divertissement. Cet article a donc été créé dans le but de faire rire. Mais des élèves ont pris l’information au sérieux puisqu’ils l’ont fait tourner aux professeurs, se demandant si les cours étaient annulés. 

On remarque que c’est parfois difficile de savoir la vérité des informations et qu’il faut faire attention et toujours vérifier ses sources avant de tomber dans un canular ! Quoi de mieux que d’aller vérifier directement sur le terrain ? Aucun squelette à l’horizon !

L. B. et R. M., Collège Maurice Jaubert

Ces articles ont été initialement publiés sur la page du concours Chasseurs d’actu.


L’École des lettres est une revue indépendante éditée par l’école des loisirs. Certains articles sont en accès libre, d’autres comme les séquences pédagogiques sont accessibles aux abonnés.

Image par défaut
l'École des lettres