Image par défaut

Philippe Leclercq

Les Démons à la Comédie-Française : l’émotion hors-champ

Le dramaturge flamand Guy Cassiers relève le défi d’adapter pour les planches le roman fleuve de Fiodor Dostoïevski. Présentée à la Comédie-Française, sa mise en scène intègre la vidéo pour recréer des liens virtuels entre des personnages qui se parlent sans s’écouter. Mais c’est à l’écart des écrans que le théâtre surgit le mieux dans cette pièce.

Par Philippe Leclercq, professeur de lettres

Walt Disney : où sont passés les animaux ?

Foin d’anthropomorphisme et disparition des espèces : le règne animal décline jusque dans les films Disney. Une étude du Muséum national d’histoire naturelle sur les productions de 1937 à 2010 conclut à une régression nette de la biodiversité, mais aussi de la représentation de la nature. Quid de la sensibilisation ?

Par Philippe Leclercq, professeur de lettres spécialisé dans le cinéma

Eugénie Grandet
De l’ombre à la lumière

Un beau clair-obscur et un montage ralenti pour mieux coller au rythme du récit balzacien : Marc Dugain dépeint une Eugénie Grandet avide d’amour dans l’obscurité de la prison paternelle. Sous les traits de Joséphine Japy, la jeune femme trouve refuge et salut dans le contact avec la nature.

Par Philippe Leclercq, professeur de lettres, spécialiste de cinéma

Échos et déchirure

CINÉMA. Inspiré de faits historiques, le cinquième long métrage de Jasmila Zbanic tisse une fiction qui ramène aux heures les plus sombres du conflit bosniaque. « La Voix d’Aïda » se déroule dans un périmètre unique et fermé, où les civils sont les otages d’une guerre qui les dépasse, autour d’un personnage d’interprète impliquée et écartelée. En salle le 22 septembre . Par Philippe Leclercq

L’épreuve des faits

Dans « France », Bruno Dumont met en scène l'obscénité d'un certain journalisme de télévision par l'intermédiaire d'une vedette d'un talk show sur les malheurs du monde, incarné par une Léa Seydoux inquiétante et magnétique. Pleine de morgue et n'hésitant pas à bidonner ses reportages dans son hideuse  fabrique de l'information, elle change de direction après avoir renversé un livreur à scooter. Par Philippe Leclercq