Formation initiale :
répondre aux doutes des néoprofs

Dans quelle mesure la formation initiale dispensée dans les Inspé peut-elle être à la hauteur des exigences toujours plus fortes de stagiaires légitimement déconcertés par la complexité du métier ? Essai de réponse à quelques questions que se posent les enseignants débutants.
Par Antony Soron, maître de conférences HDR, formateur agrégé de lettres, Inspé Sorbonne Université

Poésie d’un temps ordinaire

Professeur de littérature à Paris-Sorbonne et spécialiste de poésie moderne et sonore, Michel Murat publie un essai consacré à la poésie d’après-guerre*. Dans cette période « interrègne », il voit briller notamment Ponge, Senghor, Césaire, Rabearivelo, puis André Frénaud, Armand Robin et Jean-Paul de Dadelsen.
Par Norbert Czarny, critique littéraire

Oussekine, une série poignante et forte d’enseignements

Poignante et rythmée, la série d’Antoine Chevrollier offre un support précieux pour le dernier chapitre du programme d’histoire de troisième : « Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 : nouveaux enjeux sociaux et culturels, réponses politiques ».
Par Jean-Riad Kechaou, professeur d’histoire au collège Camille-Corot de Chelles (Seine-et-Marne)

Quand l’autobiographie se fait critique : L’Âge d’homme, de Michel Leiris

Dans son autobiographie dédiée à Georges Bataille, l’écrivain ethnologue a tenté de parler de lui-même avec le maximum de sincérité. Quitte à verser dans l’autocritique, voire l’autodérision et le sarcasme, y compris envers ses proches.
Par Alain Beretta, professeur de lettres

Les vraies quatre sœurs derrière Les Quatre Filles du Docteur March

Louisa May Alcott s’est très largement inspirée de sa vie familiale pour écrire Little Women, autobiographie idéalisée sans « je » narrateur. Le père a été transformé en pasteur puis en docteur. La mère, Marmee, tenait son monde dans ce plaidoyer pour l’indépendance des femmes.
Par Stéphane Labbe, professeur de lettres (académie de Rennes)

Quelles différences entre l’autobiographie
et l’autobiographie fictive ?

Dans une autobiographie, un « je » réel signe un « pacte autobiographique » ; dans une autobiographie fictive ou autofiction, « je » romance sa propre histoire.
Par Shirley Conte, professeure de lettres modernes, collège Antoine-Risso à Nice

Sido, « la solitaire ivresse du chercheur de trésor »

Entrée au programme de français en première, Sido est une œuvre solitaire, une quête intime dans laquelle Colette part au pays de l’enfance. Elle sillonne son quartier natal comme sa mémoire, et son expérience autobiographique passe par des formules sensorielles.
Par Haude de Roux, professeure de lettres classiques