L’entrée au Panthéon
de Missak Manouchian inaugure
les commémorations de la fin
de la Seconde Guerre mondiale

Premier étranger à entrer au Panthéon, poète d'origine arménienne et figure majeure de la Résistance fusillée au Mont-Valérien, Missak Manouchian symbolise avec son épouse Mélinée la défense de l’universalisme des valeurs de la République. Pour le président Emmanuel Macron, sa grandeur peut servir à retrouver de la cohésion nationale.
Par Alexandre Lafon, historien et professeur d'histoire (académie de Toulouse)

Groupes de niveau au collège :
le nouveau choc

Les chefs d’établissement planchent sur les plannings de rentrée qui doivent intégrer les « groupes de niveau » en français et en maths pour les élèves de sixième et cinquième, décidés par Gabriel Attal en décembre. Ce dispositif, sans assise scientifique, s’inscrit à l’opposé des groupes de besoins ciblés et provisoires, et se voit imposé sans cadre et à moyens constants.
Par Marie-Astrid Clair, professeure de lettres (Paris)

La Zone d’intérêt,
de Jonathan Glazer

En suivant le quotidien du commandant d’Auschwitz-Birkenau et de sa famille, Jonathan Glazer filme la théâtralité d’un monde qui fait mine de ne pas voir ni entendre, ni même sentir l’odeur des cheminées qui tournent à plein régime, dans un coin de l’image.
Philippe Leclercq, critique

Fort comme la mort :
Le Molière imaginaire (2024), d’Olivier Py

La mort de Molière à l’issue du Malade imaginaire est un fait bien connu. Le film réalisé par le dramaturge et metteur en scène Olivier Py lui apporte un éclairage singulier, au prix d’une liberté féconde prise par rapport à l’histoire. En salle le 14 février 2024.
Par Martial Poirson, professeur d’histoire culturelle, de littérature et d’études théâtrales à l’université Paris 8

Comment enseigner l’écriture créative ?

À l'occasion de la parution de L'Artisanat du roman. Initiation à l'écriture créative, essai de Thomas Lavachery qu'elle publie, L'École des lettres organise une rencontre sur le thème « Comment enseigner l'écriture créative ? », le MERCREDI 27 MARS de 14h30 à 17h30, dans ses locaux au 11, rue de Sèvres à Paris (6e) ou à distance via Zoom

Emmanuel Macron et le théâtre pour la galerie

Plutôt que de faire comme si rien n’existait en la matière et que la lumière ne venait que de lui, le président aurait pu valoriser le travail en place : la pratique du théâtre dans l’enseignement public est une tradition qui date d’avant la Révolution et qui anime déjà bon nombre d’établissements.
Par Pascal Caglar, professeur de lettres (Paris)