Les Harkis, de Philippe Faucon :
l’indigne abandon

Miroir tendu à la mémoire commune, le nouveau film du réalisateur de La Trahison revient sur l’abandon par l’armée française de ses supplétifs algériens. Lesquels avaient rompu avec leur communauté pour échapper le plus souvent à la misère ou venger la mort d’un proche tué par les fellaghas.

Par Philippe Leclercq, critique de cinéma

Libre Garance !,
un film pour réconcilier les élèves de troisième avec le cinéma d’auteur

Dans un hameau des Cévennes, en 1982, une famille de libertaires tente de vivre en accord avec ses idéaux. Au travers des yeux de leur fille aînée, Garance, leur singularité et leur engagement sont mis en scène sans tabou. Lisa Diaz interroge cette époque mais aussi la nôtre, à l’écologie tardive.

Par Antony Soron, maître de conférences HDR,
formateur agrégé de lettres, Inspé Sorbonne Université.

Molière tous azimuts

Joyeux, ingénieux, énergique, réjouissant : le spectacle M.O.L.I.E.R.E., mis en scène par Elsa Robinne et joué par la Compagnie Grand Tigre à la Cartoucherie à Paris, permet de réviser les classiques ou de découvrir le répertoire en riant, ce qui n’aurait pas déplu au dramaturge adepte de l’esprit de tréteaux.

Par Philippe Leclercq, critique

Rodeo, de Lola Quivoron :
la nouvelle fureur de vivre

Assez loin des rodéos urbains qui défraient la chronique, le premier film de Lola Quivoron plonge dans l’univers des adeptes de la moto acrobatique et des rassemblements clandestins. C’est l’histoire d’une passionnée renfrognée qui doit se dégenrer pour intégrer un clan très masculin dans une banlieue déshéritée.

Par Philippe Leclercq, critique

Accuser le choc

Poursuivant son étude du syndrome post-traumatique dans Revoir Paris, Alice Winocour revient sur les attentats du 13 novembre 2015. Elle suit les efforts de Mia (Virginie Efira) pour se souvenir de ce qu’elle a vécu ce soir-là, dans une brasserie de la capitale.

Par Philippe Leclercq, critique

Flee, de Jonas Poher Rasmussen

Documentaire animé d’une grande singularité esthétique, Flee, du danois Jonas Poher Rasmussen, relate le très long périple du jeune Amin depuis Kaboul jusqu’au Danemark. Il y a rencontré au lycée le réalisateur qui est resté un grand ami.

Par Philippe Leclercq, critique