Décomposée, de Clémentine Beauvais, inspiré par « Une Charogne », de Baudelaire

Roman-poème en vers libres paru dans une collection dédiée à la poésie, « L’Iconopop » (chez L’Iconoclaste), Décomposée, de Clémentine Beauvais, donne la parole à « Une Charogne », de Baudelaire. C’est aussi l’occasion d’un regard contemporain et transversal sur Les Fleurs du mal, au programme de l'épreuve anticipée de français.

Par Delphine Thiriet, professeure de lettres

Lieux, de Georges Perec : l’inédit inachevé paraît

Dans Lieux, l’auteur de La Vie mode d’emploi décrit douze lieux parisiens sur le mode des choses vues, puis les redécrits plus tard de mémoire, et ainsi de suite pendant douze ans. Une construction mathématique tout oulipienne, qui stimule l’écriture, la mémoire, l’imaginaire et le lecteur. Cet ouvrage inédit paraît aujourd’hui, quarante ans après sa mort, et en accès libre en ligne. C’est un événement.

Par Norbert Czarny, critique littéraire

Zep : « La curiosité et l’intelligence sont parmi ce que nous avons de meilleur »

Science-fiction pas si futuriste, Ce que nous sommes confronte un privilégié équipé d’un cerveau numérique à la brusque perte de la plupart de ses connaissances. Que reste-t-il d’humain en lui ?, interroge Zep en dessinant un monde où la forêt est devenue un refuge face à une ville qui aspire une énergie phénoménale.

Propos recueillis par Ingrid Merckx, rédactrice en chef de L’École des lettres

La poésie comme arme de résistance

Lecture comparée de « Liberté » de Paul Éluard et « Les yeux d’Elsa » de Louis Aragon, à destination des élèves de classe de première. En 1942, ces deux poètes interpellaient les consciences par des poèmes pour la « liberté ». De quoi alimenter la résistance civile et intellectuelle contre l’oppression militaire.

Par Antony Soron, maître de conférences HDR,
formateur agrégé de lettres, Inspé Sorbonne Université.

L’École des lettres se lance dans l’édition

La première aventure est collective : la proposition est arrivée de Belgique où quatre universitaires ont nourri le projet d’éditer les formations qu’ils dispensaient en ligne autour de la littérature de jeunesse. Comprendre la littérature de jeunesse. Le livre du Mooc de l’université de Liège , paraît ce mois de mars en coédition franco-belge Pastel/L’École des lettres.