Que retenir de l’exposition
« Marcel Proust, la fabrique de l’œuvre » ? 

Près de 370 documents jamais réunis ont été tirés du fonds Proust de la Bibliothèque nationale et d’autres collections publiques ou privées. Cette somme inédite témoigne de temps où l'on écrivait et corrigeait à la main. Elle fait entrer dans une oeuvre monumentale traversée d'un sentiment de tragique.
Par Antony Soron, maître de conférences HDR, formateur agrégé de lettres, Inspé Paris Sorbonne-Université

Pap Ndiaye défend l’école républicaine au sein du projet présidentiel

La conférence de presse de rentrée du nouveau ministre de l’Éducation s’est accompagnée, le 26 août, de deux annonces concernant un concours exceptionnel pour titulariser les contractuels et le doublement des fonds sociaux dans les établissements. Pour le reste, il a surtout évoqué l’ouverture de chantiers dans une école qui reste nationale mais doit accepter « un peu de flexibilité ».

Les naufragés d’Affelnet

Carole Grandjean, ministre déléguée à l'enseignement et à la formation professionnels
Fonctionnant sur le même principe que Parcoursup en terminale, la plateforme qui oriente les élèves en fin de troisième n’est pas moins cruelle. Cette semaine, les élèves sans affectation attendent de savoir où ils seront acceptés en septembre, dans des établissements et des filières qu’ils n'auront pas choisis. Une situation mortifère qui frappe les plus fragiles.

La poésie comme arme de résistance

Lecture comparée de « Liberté » de Paul Éluard et « Les yeux d’Elsa » de Louis Aragon, à destination des élèves de classe de première. En 1942, ces deux poètes interpellaient les consciences par des poèmes pour la « liberté ». De quoi alimenter la résistance civile et intellectuelle contre l’oppression militaire.

Par Antony Soron, maître de conférences HDR,
formateur agrégé de lettres, Inspé Sorbonne Université.

L’itinéraire mouvementé de la laïcité

Objet d’une campagne ministérielle lancée à la rentrée, la laïcité est un principe constitutionnel qui a rarement fait autant débat sur la place publique jusqu’à l’école. Étudiée au collège de la sixième à la troisième en histoire et en éducation morale et civique, elle a partie liée avec la liberté de conscience, l’égalité devant la loi et le respect de toutes les croyances.

Par Jean-Riad Kechaou, professeur d’histoire-géographie au collège à Chelles (Seine-et-Marne).